Médias et les technologies dans la défense des droits humains au Moyen-Orient

Alors que les défenseurs des droits humains (DDH) et autres acteurs de la société civile utilisent de plus en plus les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour défendre les points de vue des groupes marginalisés, ils sont confrontés à des obstacles importants en matière de liberté d’expression et de sécurité en ligne. Bien que ces nouvelles technologies aient créé un espace d’expression, elles ont également créé un espace où les abus en ligne peuvent avoir lieu sous forme de discrimination et de harcèlement. Cela est devenu un puissant obstacle à la sensibilisation de l’opinion aux questions relatives aux femmes et aux droits de humains, laissant ces questions sous silence et  marginalisées.

Ce projet cible les défenseures des droits humains et les femmes journalistes afin d’encourager les médias et les groupes de la société civile à s’engager davantage dans la lutte contre les violations des droits humains et des droits des femmes tout en sensibilisant la population à la situation des groupes marginalisés en Irak, au Yémen, en Cisjordanie, à Gaza et au Soudan. En acquérant des compétences, des connaissances techniques et une meilleure compréhension des médias ainsi qu’en développant un plus grand respect des standards éthiques et moraux, les femmes journalistes et autres défenseurs des droits humains peuvent devenir des moteurs du changement pour influencer positivement le discours public dans leurs sociétés et aborder les questions relatives aux droits des femmes et aux droits humains.

Faites un don aujourd'hui!

Montant total
Carte de crédit
*
*
*
 
Nom et adresse de facturation
*
*
*
*
*
*
*
Captcha